Dans notre corps

Rééquilibrage alimentaire après 50 ans

By juin 9, 2022No Comments
rééquilibrage alimentaire après 50 ans

Comment rééquilibrer son alimentation après la cinquantaine ?

Est-il nécessaire de repenser votre alimentation si vous avez dépassé la cinquantaine ?

Sans pour autant parler de régime minceur, vous vous demandez peut-être si la nourriture que vous avalez peut avoir un impact sur votre tonus et votre moral. Alors, quelles sont les raisons qui pourraient vous pousser à effectuer un rééquilibrage alimentaire après 50 ans ? Comment vous y prendre ? Focus sur cette question.

Pourquoi équilibrer son alimentation à la cinquantaine ? 

Que vous soyez un homme ou une femme, la cinquantaine est un moment particulier. Le corps change. Et si votre nourriture pouvait vous aider à freiner ce changement ?

Faire face aux changements hormonaux

Avoir 50 ans, c’est le moment de la ménopause pour les femmes et de l’andropause pour les hommes. Et oui, messieurs, vous aussi, vous êtes touchés ! Une fois de plus dans votre vie, vous allez subir un changement hormonal ! Il va de pair avec : 

  • Une prise de poids ;
  • Un stockage des graisses au niveau du ventre ;
  • Une diminution de votre musculature ;
  • Etc.

Rien d’alarmiste, ne vous inquiétez pas ! Il est tout à fait possible de perdre 5 kilos après 50 ans si vous le souhaitez en faisant un petit régime alimentaire.

Augmenter son métabolisme de base

Saviez-vous qu’à l’approche de la cinquantaine, votre métabolisme de base est en chute libre ? 

L’explication est simple : le métabolisme de base, c’est l’énergie dont vos organes ont besoin pour fonctionner. En prenant de l’âge, vous avez une baisse hormonale naturelle. Résultat : votre métabolisme ralentit et votre musculature diminue. Les scientifiques appellent cela la sarcopénie. Pour pallier cette diminution de votre masse musculaire, il suffit :

  • D’avoir un apport protéinique suffisant ;
  • De bouger pour augmenter votre métabolisme de base.

Pallier le manque d’activité physique

On nous le rabâche partout. Faire du sport régulièrement est un point capital pour conserver la ligne et être bien dans ses baskets. Selon une étude de l’INSEE d’ailleurs, seulement 36 % des femmes de plus de 50 ans pratiquent une activité physique chaque semaine. Pour les hommes, ce pourcentage baisse même à 30. Alors, dans quel groupe vous situez-vous, ceux qui s’activent ou les sédentaires ? 

Le rééquilibrage alimentaire et le sport vont de pair. La pratique d’une activité physique est capitale pour : 

  • Contrôler son poids ;
  • Retrouver votre énergie ;
  • Vous protéger des maladies cardiovasculaires ;
  • Galber votre silhouette ;
  • Être rayonnant. 

Vous ne voulez vraiment pas vous y mettre ? 

Éviter les effets secondaires liés à une pathologie

Pour certains, malheureusement, 50 ans c’est l’âge où se déclarent certaines maladies. Votre thyroïde vous en fait voir de toutes les couleurs ? Il faut dire qu’elle régule votre poids, votre digestion et votre rythme cardiaque. En clair, il suffit d’une baisse de TSH (hormone de la thyroïde) pour perdre le contrôle sur son poids. Dans ce cas, il vous faut effectuer un rééquilibrage de votre alimentation pour ne pas grossir.

Comment effectuer un rééquilibrage alimentaire après 50 ans ?

Je ne suis ni diététicienne ni médecin. Je voudrais simplement ici vous apporter mon témoignage. C’est celui d’une femme qui a décidé de se reprendre en main il y a déjà quelques années et de retrouver le chemin de l’harmonie dans son corps et dans son esprit pour vivre mieux. Du jeûne intermittent en passant par divers régimes, j’ai essayé de nombreuses façons pour me nourrir. Aujourd’hui, je partage tous les jours dans mon cabinet la méthode qui m’a permis de retrouver le bien-être.

Préparer des repas sains

Cela peut paraître une évidence, et pourtant, êtes-vous certain(e) de vous alimenter correctement ? Je ne vous parle pas ici de perdre 15 kilos à 50 ans, mais d’avoir une alimentation saine. Elle vous permet d’avoir un apport protéinique conséquent pour :

  • Forger votre musculature ;
  • Réparer vos tissus fragilisés par l’âge ;
  • Donner à votre système immunitaire les éléments dont il a besoin pour fonctionner.

En parallèle, votre corps demande aussi de l’énergie pour fonctionner. Le rééquilibrage de votre alimentation à 50 ans va vous permettre de stabiliser votre poids. Les fruits et légumes, eux, vous apportent les vitamines et minéraux dont votre organisme a besoin. Alors, ne les négligez pas ! 

Il n’existe pas de menu type pour femme de 50 ans. Il s’agit simplement de limiter les 5 pires aliments après 50 ans (charcuterie, sodas, biscuits apéritifs, viande rouge, beurre) et de manger de tout, de façon raisonnable. 

Quant à la prise de vitamines et de compléments alimentaires à 50 ans, ils sont aussi un moyen de prendre soin de sa santé. Pourquoi ne pas prendre du calcium, du collagène et de la vitamine D ? Je vous ai déjà parlé ici.

Le petit plus

Je ne pèse pas mes aliments. J’utilise la taille de ma main pour doser les aliments. Mon poing équivaut par exemple à la dose journalière de  protéines végétales. Pour les glucides, je remplis à peine le creux de ma main. En revanche, la portion de fruits et légumes fait la taille entière de ma main.

Agir sur ses émotions

Le corps et l’esprit sont intimement liés. Lorsque vous êtes contrarié, vous êtes peut-être du style à manger bien plus que votre corps le réclame. Vous vous jetez alors sur le sucré ou le salé sans pouvoir vous arrêter. Vous rentrez ainsi dans un cercle vicieux dont il est difficile de sortir. Il engendre :

  • De la culpabilité de manger ;
  • Un mal-être ;
  • Une mauvaise estime de soi.

Manger de manière compulsive devient une façon de trouver du réconfort et de ne pas se confronter à ses émotions. L’un des secrets, c’est alors peut-être de recueillir ses émotions, et de les écouter, de les accepter telles qu’elles sont. Il s’agit ensuite d’apprendre à les gérer de façon efficace. Il existe pour cela des techniques pour se vider la tête et aller bien.  

Le rééquilibrage alimentaire après 50 ans vous permet de réagir positivement face aux modifications hormonales liées à l’âge. Bien équilibrée, votre alimentation est aussi une façon d’augmenter votre métabolisme de base. Manger sain est déjà une bonne base. Ne minimisez pas pour autant la gestion de vos émotions. Rappelez-vous aussi qu’il ne s’agit pas de se priver pour perdre des kilos superflus. Il est plutôt question de retrouver une vie harmonieuse tant sur le plan corporel que sur le plan émotionnel. Vous voulez plus de renseignements, contactez-moi et discutons-en ensemble.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3202943