Dans notre corps

6 clés pour prendre de bonnes habitudes après 50 ans

By février 27, 2022No Comments
6 habitudes à prendre après 50 ans

Vous pensez peut-être qu’être vieux, c’est surtout un état d’esprit. Pourtant lorsqu’on aborde le virage de la cinquantaine, la fatigue, l’apparition des rides et la fonte des muscles ne sont pas que dans nos têtes ! Pratiquer la stratégie de l’autruche n’y change malheureusement rien ! En revanche, repenser sa routine quotidienne de quinqua est certainement une bonne façon de se maintenir en forme et de préserver son capital santé le plus longtemps possible. C’est la raison pour laquelle je vous livre ici 6 habitudes à prendre après 50 ans. C’est parti ! 

Habitude n°1 à prendre après 50 ans : avoir une alimentation de qualité

Les changements du corps après 50 ans sont bel et bien là. Il faut dire que du point de vue hormonal, le taux de progestérone chez la femme ou de testostérone chez l’homme connaissent une chute vertigineuse. En parallèle, la masse musculaire diminue. Les taux de sucre et de cholestérol, eux, ont plutôt tendance à se laisser aller. Tout cela va généralement de pair avec une augmentation du poids. Rassurez-vous, elle n’est pas inéluctable ! Il suffit de faire attention à son alimentation et de respecter quelques principes de base pour se maintenir en forme. Voici les pires aliments après 50 ans

  • Le beurre ;
  • La  charcuterie ;
  • Les sodas ;
  • Les pâtisseries ;
  • Les bonbons ;
  • Les chips ;
  • Les frites ;
  • La viande rouge.

Tous ces aliments ont un véritable impact négatif sur votre santé. Ils contribuent, en effet, à : 

  • L’augmentation du mauvais cholestérol.
  • La hausse des maladies cardiovasculaires.

Autant les oublier et se mettre à s’alimenter sainement. Pour ma part, j’ai testé de nombreuses solutions y compris le jeune intermittent. Toutefois, ce qui m’a le plus aidé à rééquilibrer mon alimentation, c’est le programme de transformation de silhouette TR90. Il s’agit de tenir compte des recommandations telles que : 

  • Diminuer le sel, les viandes rouges ;
  • Manger des légumes secs deux fois par semaine ;
  • Opter pour une ration de fruits et légumes. 

Vous voulez savoir où vous en êtes dans votre alimentation ?  Je vous réserve ici un petit questionnaire qui permet de pointer vos mauvaises habitudes alimentaires de quinqua. N’hésitez pas à le télécharger. 

Habitude n°2 : intégrer une activité physique régulière dans sa routine de cinquantenaire

C’est un fait, le métabolisme diminue après 50 ans. Alors, est-il possible de brûler encore des graisses et de lui donner un coup de pouce ? Inutile de se mettre au sport intensif après 50 ans pour se maintenir en forme. Lors de ce programme de mise en forme dont je vous parlais plus haut, j’ai intégré le sport à de bonnes habitudes sportives après 50 ans. Le fait de bouger vous permet de : 

  • Vous sentir bien ;
  • Éviter les maladies liées à la sédentarité ;
  • Redessiner votre physique ;
  • Induire le sommeil réparateur dont vous avez besoin ;
  • Etc.

Personnellement, je m’adonne dès que je le peux à la marche. Il existe toutefois bien d’autres sports pour renforcer ses muscles et améliorer sa fréquence cardiaque. Le footing est, par exemple, l’activité sportive par excellence pour brûler des graisses et se sentir bien. La natation ou le fitness sont autant d’autres possibilités. Alors, mettez votre survêtement, vous ne le regretterez pas ! 

Quoi que vous choisissiez, n’oubliez pas de vous échauffer avant de commencer votre entraînement. Pratiquez aussi des exercices d’étirement à la fin de chaque séance. Cela vous évitera les courbatures douloureuses.  

Habitude n°3 : se faire plaisir sans compter

Avez-vous entendu parler de l’épigénétique ? Cette science nouvelle explique qu’en fonction de notre mode de vie, certains gènes s’expriment plus ou moins. 

Selon l’épigénétique, en effet, il existe 5 clés capables d’embellir notre quotidien :

  • L’alimentation ;
  • Le sport  ;
  • Les relations sociales ;
  • Le lâcher-prise ;
  • Le plaisir.

Il s’agit d’intégrer ce bien-être à notre mode de vie de quinquagénaire. Cela passe bien sûr par la pratique d’activités que l’on aime. C’est aussi savoir apprécier ce que l’on possède déjà. Ainsi, prendre conscience de tous les bonheurs de la vie quotidienne est déjà une excellente façon d’améliorer son bien-être. Pour certains, sur le plan spirituel, la gratitude est naturelle. Pour d’autres, il s’agit d’une habitude à prendre après 50 ans

Habitude n°4 : gérer son stress après 50 ans

Stop au stress et aux angoisses ! Lorsqu’on entame sa cinquième décennie, on a souvent envie de lâcher-prise.

Et pourtant, selon une étude réalisée par Catherine Vasey[1],spécialiste du burn-out, 15 % des victimes de ce fléau seraient dans la tranche d’âge de 50/60 ans.

Même si on a 20 ans dans la tête, le corps lui n’est plus aussi performant qu’avant. La retraite n’est pas près de pointer le bout de son nez !  Et certains craquent, malheureusement ! Pourtant il est souvent difficile de mettre un frein à son activité. Alors, comment faire ? 

Et si vous preniez du temps pour vous ? Si vous vous demandiez simplement de quoi vous avez envie. La méditation peut être aussi une excellente alternative pour s’intéresser réellement à soi. Quant au pouvoir de l’hypnose, il n’est plus à démontrer. Cette thérapie s’attaque aux origines mêmes des angoisses et donne des résultats époustouflants. N’hésitez pas à lire, à ce sujet, mon article sur les techniques de nettoyage émotionnel.  Vous trouverez certainement celle qui vous correspond. 

Habitude n°5 : apprendre à dormir lorsque l’âge avance

Parmi les 6 bonnes habitudes à prendre après 50 ans, il en est une à ne pas négliger. Selon les scientifiques, notre sommeil évolue dans le temps. Passé la cinquantaine, il se détériore. L’endormissement s’allonge, les cycles sont plus légers. Quant aux réveils, ils sont beaucoup plus fréquents. Pourtant, vous avez certainement, comme moi, le même besoin de sommeil qu’avant. Il est toutefois moins réparateur. Le résultat, c’est qu’au lever, vous avez l’impression d’avoir mal dormi. Malgré tout, ce temps de récupération nous permet de :

  • Recharger nos batteries ;
  • Maintenir notre état de vigilance ;
  • Réguler nos hormones ;
  • Éliminer nos toxines ;
  • Etc.

Alors, avant de passer aux somnifères, il existe des méthodes simples pour retrouver un sommeil réparateur. L’INSV recommande, par exemple :

  • De prendre l’habitude de se coucher à la même heure tous les soirs, week-end compris ;
  • De pratiquer un sport tous les jours quelques minutes par jour ;
  • D’éviter les excitants comme le thé ou le café après 16 heures ;
  • De s’adonner à la sieste au début de l’après-midi, afin que le corps se relâche s’il en ressent le besoin ;

Les mauvaises habitudes s’installent insidieusement. Pourtant le sommeil peut bouleverser votre quotidien. Il suffit de prendre les choses en main dès la cinquantaine. L’hypnose est une fois encore l’une des façons de vous aider à trouver le sommeil. N’hésitez pas à me contacter à ce sujet. 

Habitude n°6 : booster son organisme avec des compléments alimentaires

Vous voulez préserver votre capital santé ? Les compléments alimentaires à 50 ans ont un impact sur votre organisme. 

Le programme de transformation de silhouette TR90 dispose de tout un arsenal de produits naturels pour préserver sa santé, à base de : 

  • Griotte action ;
  • Cacao ;
  • Grenade ;
  • Agrume ;
  • Poivre de Cayenne ;
  • Etc.

Leur action permet de :

  • Détoxifier ou tonifier le corps
  • Préserver votre  capital cardiovasculaire ; 
  • Retrouver la vitalité, l’envie d’avoir envie.

Tous les extraits naturels de plantes du programme sont bien sûr brevetés. 

Vous l’aurez compris, ces 6 habitudes à prendre après 50 ans n’ont rien de nouveau. Et pourtant, elles peuvent réellement vous aider à améliorer votre bien-être de quinqua au quotidien. Alors, pourquoi ne pas les tester ? Le programme de transformation de silhouette est bien plus qu’une nouvelle solution pour maigrir. Il vous permet d’intégrer une nouvelle routine journalière pour aller bien longtemps. Vous êtes intéressé ? Discutons-en ensemble !

[1] https://www.planetesante.ch/Magazine/Psycho-et-cerveau/Stress/Gestion-du-stress-des-risques-differents-apres-50-ans#note1