Voilà, vous venez de passer le cap de la cinquantaine ! Si les questions existentielles se bousculent dans votre tête, sachez que c’est bien normal. Vous êtes peut-être même submergé d’émotions négatives. Pourtant, vous vous dites intérieurement : “À 50 ans, pas question de n’avoir envie de rien !”. Vous avez bien raison ! Faire le bilan de sa vie à 50 ans est un excellent moyen de trouver des réponses à toutes ces interrogations. Vous pouvez également changer complètement de vie à la cinquantaine grâce à cette introspection. Alors, pourquoi ne pas faire le point tout de suite dans tous les domaines ? C’est en tout cas ce que je vous propose ici. Vous voulez dépoussiérer vos rêves ? Que vous soyez une femme ou un homme de 50 ans ou 55 ans, voici la clé qui vous ouvrira les portes de votre épanouissement tant sur le plan personnel ou professionnel. 

Ces signes de changement de vie qui nécessitent de faire un bilan de sa vie à 50 ans

Qu’est-ce qui change à 50 ans ?

Serait-on moins heureux à l’approche de la cinquantaine ? C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête réalisée en 2020 dans 132 pays par le National Bureau Economic Research.   

Le sentiment de tristesse serait le plus prégnant aux alentours de 47,2 ans, selon cette étude. 

La vie à 50 ans réserve effectivement quelques bouleversements. Il faut se rendre à l’évidence : les changements corporels sont là. Vos rides et vos cheveux blancs vous rappellent que vos 20 ans ne sont qu’un souvenir. Côté familial, vos enfants prennent le large. Vous vous retrouvez dans une maison déserte, à la fois fière et triste de les voir s’en aller. Ce fameux syndrome du nid vide n’est pas si simple à gérer !

En prime, vos parents vieillissent et il faut savoir y faire face. Enfin, vous faites peut-être partie des quinquagénaires qui se remettent en question professionnellement. Votre envie de foncer tête baissée . Votre priorité est avant tout de retrouver du sens dans votre travail.

Pris dans l’engrenage du quotidien, il est facile de s’oublier ! Pourquoi ne pas vous accorder un peu d’importance, pour une fois ? Il est temps de vous écouter, de réfléchir à vos aspirations personnelles pour vous créer la vie que vous méritez. Alors, soyez d’abord attentif à vos habitudes. Elles en disent long.

Comment se manifeste concrètement cette crise ? 

Le manque d’énergie et la fatigue se font souvent ressentir à la cinquantaine, mais vous les mettez peut-être sur le compte de l’âge. Pourtant, dans le même temps, vous avez l’impression que votre vie est devenue trop routinière. Un sentiment de vide vous accable alors chaque matin. 

Au travail, vous ne trouvez plus votre place, mais vous essayez tant bien que mal de faire diversion. Malheureusement, vous vous ennuyez encore plus durant vos jours de repos. Votre seul réconfort est de vous réfugier devant les écrans, pour souffler. C’est sûr, la fiction fait souvent du bien !

D’une manière générale, dans ce tableau, c’est un peu comme si vous entreteniez un rapport erroné avec le présent. Au final, vous n’êtes jamais bien et vous subissez votre vie. Ce sont des symptômes courants de la crise existentielle chez l’homme ou la femme de 50 ans. Alors, pourquoi ne pas essayer de pimenter vos journées ? Avant de se réinventer et de savoir dans quelles directions aller, il est indispensable de faire un bilan de votre vie à 50 ans. 

En pratique, comment faire le point sur sa vie à la cinquantaine ?

Être honnête avec soi-même 

Une petite mise en garde s’impose peut-être avant de vous poser les bonnes questions : ne vous dévalorisez pas ! Votre parcours a forcément été jalonné d’obstacles et d’expériences négatives. Néanmoins, l’objectif n’est pas de faire ressortir un constat d’échec généralisé. Ce bilan de milieu de vie a, avant tout, un pouvoir réparateur sur certaines de vos blessures. Il importe donc de s’offrir une image positive de soi en se focalisant sur ses richesses, plutôt que ses doutes et ses manques. C’est ainsi que vous arriverez à révéler votre véritable identité et à effectuer les changements que vous souhaitez. 

Prendre le temps 

 Décider de changer de vie à 50 ans ne s’improvise pas ! C’est exactement comme lorsque vous avez l’intention de réhabiliter une maison : les fondations doivent être solides. Certes, vous ne repartez pas de zéro, mais vous devez connaître vos atouts. Il est donc temps d’explorer toutes vos sphères de vie. Alors, comment faire une introspection de soi ? Ce travail sur vous-même peut être un peu long. Bloquez-vous les plages horaires sur votre agenda et veillez à ne pas être dérangé. 

Prendre des notes

N’hésitez pas à écrire ce que vous pensez. Votre réflexion va forcément évoluer lorsque vous êtes en train de faire le bilan de votre vie à 50 ans. Prendre la plume vous permet de conserver une trace et de pouvoir modifier vos souhaits. 

Mettre son entourage au courant 

Quoi que cet état des lieux fasse apparaître, parlez-en autour de vous. D’une part, certains de vos proches vous aideront à y voir plus clair. On a parfois tendance à ne voir que nos défauts ! D’autre part, les gens qui vous connaissent bien font office de piliers sur lesquels s’appuyer. Ils vous encourageront à suivre un chemin plutôt qu’un autre. Voici une petite liste de questions pour faire le bilan de sa vie le plus précisément possible. C’est parti ! 

Se poser des questions sur soi-même pour connaître ses points forts

Quelques interrogations pour identifier ses talents 

En premier, essayez de mettre à jour ce que vous faites en mode automatique. Vous avez des aptitudes innées. Les connaître et y accorder de l’importance est un excellent début pour faire le bilan de sa vie à 50 ans. Vous partez ainsi sur une note positive, celle des victoires de votre existence. Posez sur vous-même un regard bienveillant.

  • Qu’est-ce qui est naturel chez vous ? Le contact, la générosité ? 
  • Que reconnaissent les autres en vous comme étant unique ? Vos capacités d’organisation, votre sens de l’écoute ou encore votre franchise ? 
  • Notez ensuite tous vos petits moments de bonheur, ces gestes au quotidien dont vous raffolez tant. Profitez-en aussi pour tourner de manière positive tout ce qui est le moins énergisant pour vous. Il y a toujours un moyen, cherchez bien ! 
  • De la même manière, demandez-vous dans quelles situations vous êtes le plus stressé. Contrairement à ce que l’on pense, ces moments d’angoisse relative ne sont pas forcément qu’extérieurs. Tout dépend de la façon dont vous prenez les choses ! L’objectif est de trouver des solutions pour vous éviter de faire remonter en surface toutes ces émotions négatives qui vous gâchent la vie. 
  • Repérer enfin vos plus grosses erreurs. Il est toujours possible d’en tirer des leçons.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ?  

Ce deuxième temps d’auto-évaluation sert à faire le point sur vos valeurs essentielles. Elles sont votre passeport pour l’avenir. À cinquante ans, vous avez certainement vécu assez d’expériences pour les reconnaître. Demandez-vous ce que vous recherchez réellement aujourd’hui. 

  • Vous êtes peut-être de ceux qui aiment les défis et la réussite. Pourquoi ne pas envisager un challenge dans votre domaine de prédilection ? Il n’est jamais trop tard ! Votre bien-être n’a pas de prix, n’est-ce pas ? Imaginons que vous avez toujours rêvé de faire le marathon de New York. Qu’attendez-vous pour mettre vos projets à exécution ? Tout est encore possible.
  • Vous recherchez un sens à vos actes au quotidien ? Le simple fait de vous occuper des autres suffira certainement à vous accomplir. S’engager dans une association en tant que bénévole est, par exemple, un moyen efficace pour retrouver la vitalité de vos 20 ans, tout en faisant du bien autour de vous. 

Faire le point sur sa vie amoureuse de quinquagénaire

5 questions à se poser pour savoir dans quelle direction aller

Faire le bilan de sa vie à 50 ans passe forcément par l’exploration de ses amours. À l’âge d’être bientôt grands-parents, beaucoup conservent une vie conjugale heureuse. Il arrive cependant que la crise de la cinquantaine mette le feu aux poudres. Elle devient alors synonyme de rupture. Certains décident ensuite de se remettre en couple à 50 ans, tandis que d’autres s’adonnent au célibat.

Quoi qu’il en soit, il importe de s’interroger au mieux sur votre vie affective. Voici un questionnement possible pour dresser un état des lieux précis. 

Question n°1 : Que vous soyez en couple ou célibataire, avez-vous choisi cette situation de votre plein gré ou la subissez-vous ?

Question n°2 : Avez-vous le sentiment d’avoir construit un lien de confiance avec votre partenaire ? 

Question n°3 : Avez-vous du plaisir à être ensemble ? 

Question n°4 : Êtes-vous fier de votre conjoint ?

Question n°5 : Êtes-vous heureux dans l’intimité de votre couple ? 

Question n°6 : Vous sentez-vous exister dans votre relation à l’autre ? 

Tirer les bonnes conclusions

Grâce à ces quelques questions, vous repèrerez à coup sûr si votre relation est saine. Vous avez l’impression d’être invisible aux yeux de votre moitié ? Cela vous rend triste et lugubre ? Demandez-vous quelle est l’origine de ce sentiment. N’avez-vous pas une part de responsabilité dans tout cela ? Plutôt que de porter un regard accusateur sur l’autre, il est parfois opportun d’engager une discussion. 

“Dans un couple, peut-être que l’important n’est pas de vouloir rendre l’autre heureux, c’est de se rendre heureux et d’offrir ce bonheur à l’autre.” Cette citation de Jacques Salomé montre la nécessité de conserver sa propre identité au sein d’un espace à deux. Ce n’est pas simple, je vous l’accorde ! 

Quoi qu’il en soit la seule personne qui est réellement en capacité de vous apporter le bonheur, c’est vous-même ! Je suis sûre que vous l’avez d’ailleurs compris, sinon vous ne feriez pas ce bilan !

Faire le point sur son travail

Un questionnaire en 5 points pour trouver sa voie

Faire le bilan de sa vie à 50 ans, c’est aussi forcément regarder de plus près sa situation professionnelle.

À la cinquantaine, certains sont toujours passionnés par leur métier. D’autres, en revanche, n’ont plus du tout d’atomes crochus avec leur travail. Faites-vous partie de ceux-là? 

Savez-vous quel job vous plairait le plus aujourd’hui ? Que vous soyez salarié, cadre ou encore entrepreneur, essayez de faire la lumière sur cette interrogation. Attention, n’oubliez pas de répondre le plus honnêtement possible !

Question n°1 : Si vous aviez la possibilité d’équilibrer, d’un coup de baguette magique, votre temps de travail, celui passé en famille et votre vie sociale, comment le répartiriez-vous ? 

Question n°2 : Quelles étaient vos priorités au début de votre carrière : puissance, écoute, partage, réussite, pouvoir ? 

Question n°3  : Parmi les valeurs citées au-dessus, quelles sont celles qui vous attirent le plus aujourd’hui ?

Question n°4 : Quel projet professionnel a le plus résonné en vous au cours de votre activité ? Expliquez pourquoi.

Question n°5 : Pour vous, quelle a été la mission la moins intéressante dans votre parcours ? Donner les raisons principales.

Changer de vie à 50 ans : bonne ou mauvaise idée ? 

Ce petit test met peut-être en valeur ce que vous n’osez pas vous avouer : à 50 ans, il est temps de changer de vie professionnelle ! Vous ne supportez plus l’étiquette sénior que l’on vous a collée dans le dos ? En plus, votre envie de vous extraire d’un système dans lequel vous ne vous reconnaissez plus prend de plus en plus d’ampleur. Rassurez-vous, de nombreux quinquas ont aujourd’hui le même état d’âme. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux d’ailleurs passent à l’action ! 

Effectivement, la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de changer de métier à 50 ans, même sans argent ! En outre, vous avez certainement tout ce qu’il faut pour refaire votre vie professionnelle  : 

  • la maturité ; 
  • l’expérience ;
  • l’énergie ;
  • la motivation.

Je vous l’accorde, ce n’est pas si simple. Vous vous demandez peut-être que faire à 50 ans ? Pourtant, à y regarder de plus près, ne seriez-vous pas plus heureux dans un job qui vous ressemble, plutôt que dans celui que vous avez choisi 20 ans ou 30 ans auparavant ? Dans tous les cas, rien ne vous empêche d’explorer le champ des possibles et d’avoir une réflexion plus poussée à ce sujet.   

Comment effectuer des changements à 50 ans ? 

Passer à l’action immédiatement 

Ce questionnement existentiel vous a peut-être mis sur la voie du changement. Ne pensez surtout pas que ce n’est plus de votre âge : c’est faux ! Se réinventer, se créer une nouvelle vie est tout à fait réalisable, même lorsque l’on est quinqua.

Dites-vous bien une chose : faire le bilan de sa vie à 50 ans, c’est aussi et surtout se rendre compte du temps qu’il vous reste à vivre. C’est par conséquent le moment d’agir !

Bien sûr, personne ne fait la révolution dans son quotidien en claquant des doigts. Il est essentiel de prendre de nouvelles résolutions et de les tenir. Alors, sortez votre agenda. Fixez-vous des objectifs et foncez quoique vous ayez en tête !

Le plus simple est de commencer par de petites modifications. Un jogging de 30 min par semaine, c’est déjà un premier pas vers le marathon de New York dont vous rêvez tant ! 

Bannissez aussi les fausses excuses du style “J’aimerais bien changer de métier, mais je n’ai pas de compétences.”. Avancez sereinement vers vos objectifs. 

Se former de manière continue

Si, en 50 ans, vos envies et aspirations ont changé, le monde a également évolué. Aujourd’hui, les neurosciences notamment bousculent de nombreuses idées reçues. On connaît de mieux en mieux notre cerveau. L’hypnose, la PNL sont des disciplines phares pour apprendre à optimiser ses capacités et réussir tous vos projets. La programmation mentale, par exemple, utilisée par les champions sportifs, s’adresse aussi à vous. Oui, vous pouvez reprogrammer votre cerveau pour changer de vie. N’est-ce pas fantastique ?

Master Business  est une plateforme d’e-learning qui a bien compris cette puissance. Elle regroupe des contenus de grands experts, notamment en matière de développement personnel, de santé et bien-être. Chaque formation très courte se concentre sur un thème et vous donne les moyens pour vous épanouir au quotidien. 

Vous souhaitez voir la vie autrement ? Olivier Madelrieux vous livre, en moins de deux heures, toutes les clés. En vous abonnant à cette plateforme, vous apprendrez :

  • à avoir enfin confiance en vous ;
  • sortir de la procrastination ;
  • augmenter vos capacités de communication ;
  • construire votre réussite personnelle.

Ce ne sont bien évidemment que des exemples, car cet e-learning regorge de conseils. Vous avez par ailleurs la possibilité de vous former à la finance et à l’entrepreneuriat. Intéressant, si vous souhaitez monter votre propre entreprise, n’est-ce pas ?

Faire le bilan de sa vie à 50 ans est essentiel pour vivre en harmonie avec vous-même. C’est en effet le meilleur moyen pour évaluer ses forces et faiblesses, mais aussi ses aspirations profondes. Vous avez, de cette façon, une vision claire des changements que vous voulez effectuer. Ce n’est pourtant qu’un point de départ. Passer à l’action est incontournable. La peur vous bloque ? Master Business reste une formidable école pour apprendre à se connaître et avancer sereinement après la cinquantaine. Alors, pourquoi ne pas s’y attarder un instant ? Il serait dommage de vous censurer, ne le croyez-vous pas ?